Maître de Conférences HDR

Eric DIEU

Maître de conférences HDR

Coordonnées

Adresse
Université Toulouse - Jean Jaurès, UFR Lettres, philosophie, musique, Département de Lettres, langues et civilisations anciennes, 5, allées Antonio-Machado, 31058 TOULOUSE Cedex 9
Mail
eric.dieu@univ-tlse2.fr

Corps

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Discipline(s) enseignée(s)

● Linguistique et philologie grecques et latines, linguistique indo-européenne : phonologie, morphologie nominale et verbale (licence de Lettres classiques, Agrégation de Grammaire).

● Grec mycénien ; dialectologie grecque et italique (Master « Mondes anciens »).

● Grec ancien: version, thème, cours sur auteurs (Licence de Lettres classiques ; version de CAPES ; thème d'Agrégation).

● Sanskrit, initiation et perfectionnement : grammaire ; lecture de courts extraits de textes en sanskrit classique ; introduction à la langue et à la religion védiques (L3 de Lettres classiques, et cours optionnels ouverts aux autres étudiants).

● Initiation à des langues du Proche-Orient ancien, dans le cadre du Master « Mondes anciens » : selon les années, sumérien ou hittite.


Thèmes de recherche

● Thèmes de recherche : linguistique et philologie grecques (accentuation, morphologie, sémantique, étymologie) ; grammaire comparée des langues indo-européennes.

● Publications (cliquer ici pour plus de détails : le fichier)

• Ouvrages personnels
(1) Le Supplétisme dans les formes de gradation en grec ancien et dans les langues indo-européennes, Genève, Droz (Hautes études du monde gréco-romain, 46), 2011, X + 757 p.
Ouvrage couronné par le prix de la fondation Émile-Benveniste de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (2008, sous la forme d'une aide à la publication), et par le prix de l'Association pour l'encouragement des études grecques en France (2012).
Comptes rendus : D. Kölligan, Mnemosyne, 66/1, 2013, p. 150-154 ; C. Le Feuvre, BSL 107/2, 2012, p. 188-200 ; Ch. de Lamberterie, Comptes rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres 2011/4, p. 1594-1595.
(2) L’Accentuation des noms en *-ā (*-eh2) en grec ancien et dans les langues indo-européennes. Étude morphologique et sémantique, Innsbruck (Innsbrucker Beiträge zur Sprachwissenschaft, 156), 2016, XVI + 650 p.
Comptes rendus : Francesco Dedè, Incontri Linguistici, 40, 2017, p. 183-184 ; Romain Garnier, Wékwos. Revue d’études indo-européennes, 3, 2017, p. 292-301 ; Julián Mendéz Dosuna, Emerita, 86/2, 2018, p. 370-374 ; Alain Blanc, Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 113/2, 2018, p. 204-207.

• Ouvrage collectif
(3) Participation au premier volume d’Athénée de Naucratis. Le Banquet des savants, livre XIV. Spectacles, chansons, danses, musique et desserts (Texte, traduction et notes – Études et travaux). Bordeaux, Ausonius, Scripta Antiqua 117, 2018, 812 pages (2 volumes).
Directrice de publication : Sylvie Rougier-Blanc.
Premier volume (édition, traduction, notes de commentaire) réalisé dans le cadre d’un groupe de travail composé de Jean-Claude Carrière, Éric Dieu, Éric Foulon, Jean-Marc Luce, Manolis Papathomopoulos, Constantinos Raïos, Sylvie Rougier-Blanc.
Ouvrage couronné par le prix Desrousseaux (Association pour l’encouragement des Études grecques en France) en 2019.

• Articles
(1) « L'étymologie du comparatif vieux-slave boljii "plus grand" ». BSL 103/1, 2008, p. 255-282.
(2) « Les formes de gradation vieil-anglaises sēlra "meilleur", sēlest "le meilleur" et le superlatif latin sōlistimus / sollistimus "très favorable" ». HS 122, 2009, p. 31-38.
(3) « L'accentuation des noms masculins en -της du grec ancien ». Lalies 29, 2009, p. 275-303.
(4) « L'oxytonèse dans les noms de parties du corps et de céréales en *-ā- du grec ancien, et l'accentuation des collectifs indo-européens ». BSL 105/1, 2010, p. 145-179.
(5) « L'étymologie de l'adverbe grec νόσφι ». RPh 84/1, 2010, p. 51-80.
(6) « Grec κλόνος, κλονέω : analyse étymologique ». IF 116, 2011, p. 171-204.
(7) « Le verbe grec λιλαίομαι : étude philologique et étymologique ». BSL 107/1, 2012, p. 145-184.
(8) « L’accentuation des monosyllabes et le rôle morphologique de l’accent circonflexe en grec ancien ». HS 126, 2013, p. 217-257.
(9) « L’étymologie de l’adjectif grec θεσπέσιος ». RPh 87/1, 2013, p. 41-59.
(10) « Le verbe grec ἰαίνω : étude philologique et étymologique ». Lalies 34, 2014, p. 143-159.
(11) « L’adjectif grec λιαρός : lexique et étymologie ». BSL 109/1, 2014, p. 237-256.
(12) « Le verbe grec δῑφάω : lexique et étymologie ». REG 127/2, 2014, p. 235-253.
(13) « Grec ἀσχαλάω, ἀσχάλλω, σχολή ». Glotta 91, 2015, p. 46-61.
(14) « Vocalisme et consonantisme expressifs dans le vocabulaire des sons inarticulés en grec ancien ». Pallas 98, 2015, p. 15-30.
(15) « La loi de Bartoli : une loi de rétraction iambique de l’accent en grec ancien ? ». BSL 110/1, 2015, p. 205-236.
(16) « Le type accentuel μηρός / μῆρα du grec ancien ». Dans A. Blanc et D. Petit (éd.), Nouveaux acquis sur la formation des noms en grec ancien. Louvain, 2016, p. 37-56.
(17) « L’étymologie du verbe latin subō ». RPh 88/2, 2014 [2016], p. 65-89.
(18) « Accentuation, suffixes et loi des appellatifs dans les anthroponymes grecs antiques ». Dans A. Alonso Déniz, L. Dubois, C. Le Feuvre et S. Minon (éd.), La Suffixation des anthroponymes grecs antiques. Genève, 2017, p. 227-266.
(19) « L'étymologie de l'adjectif grec συχνός, et le traitement des séquences *-sKn- et *-sKm- en grec ancien ». BSL 112/1, 2017 [2018], p. 51-76.
(20) « Grec ἑτοῖμος / ἕτοιμος “qui est sous la main, prêt, disponible”, hitt. zē(y)a- “cuire (intr.) ; être cuit, être prêt”, zinni- “finir, en finir avec, venir à bout de” : du “tout cuit” étymologique ? ». REG 131/2, 2018 [2019], p. 371-413.
(21) « L’accent récessif du vocatif en grec ancien : entre archaïsme et innovations ». RPh 91/1, 2017 [2019], p. 25-51.
(22) « Quelques considérations sur le vocabulaire de la maigreur et de la minceur en grec ancien et en latin ». À paraître dans S. Rougier-Blanc et E. Galbois (éd.), Actes du colloque international « Maigreur et minceur dans les sociétés anciennes. Grèce, Orient, Rome » (Toulouse, 16-17 mars 2017).
(23) « Dérivation nominale et innovations accentuelles en grec ancien : autour de la loi de Wheeler ». À paraître dans les Actes du Colloque international « Dérivation nominale et innovations dans les langues indo-européennes anciennes » (Université de Rouen, 11-12 octobre 2018) organisé par Alain Blanc, Isabelle Boehm et Daniel Petit.

Activités / CV

● Élève de l'École normale supérieure (2001-2005).

● Agrégé de Grammaire (2004).

● Docteur. Thèse dirigée par Charles de Lamberterie à l’École pratique des Hautes Études, soutenue le 8 décembre 2007 : Le Supplétisme dans les formes de gradation en grec ancien et dans les langues indo-européennes, 730 pages.

● Habilitation à diriger des recherches, sous la direction de Charles de Lamberterie à l’École pratique des Hautes Études, soutenue le 18 mai 2013 : « Accentuation, morphologie et lexique en grec ancien et dans les langues indo-européennes anciennes ». Mémoire inédit : L’Accentuation des noms en *-ā en grec ancien et dans les langues indo-européennes, vi + 544 pages.

● Allocataire-moniteur de Grec à l’École pratique des Hautes Études et à l'université de Paris X - Nanterre (2005-2008).

● ATER (2008-2009), puis maître de conférences (depuis 2009) de Grec et de Philologie à l'université de Toulouse II - Le Mirail.

● Membre du jury du CAPES externe de Lettres classiques (2010-2014).

● Membre du jury de l'Agrégation interne de Lettres classiques (depuis la session 2018).

● Membre suppléant élu (2011-2015), puis membre titulaire élu (2015-2019) du Conseil National des Universités (CNU), section 08, collège B.

● Expert du F.R.S.-FNRS (Fonds de la Recherche scientifique - FNRS), agence de financement de la recherche pour la Belgique francophone, depuis 2017.

● Principales responsabilités à l’Université Toulouse – Jean Jaurès : directeur du département de Langues, Littératures et civilisations anciennes depuis septembre 2019 ; membre du bureau de l’UFR Lettres, Philosophie, Musique, Arts, Spectacles, Communication depuis septembre 2019 ; membre élu du Conseil de l’UFR Lettres, Philosophie, Musique, Arts, Spectacles, Communication depuis avril 2019 ; membre du Conseil scientifique qualifié (CSQ), section 08, collège B, depuis 2011 ; membre du Conseil du département de Langues, Littératures et civilisations anciennes, depuis 2015 ; responsable du master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation « Second Degré » ), parcours Lettres classiques, et président des jurys de ce même master, parcours Lettres classiques (master 1 et master 2), depuis 2016 ; responsable du tutorat de latin et de grec, depuis 2010.

● Affiliation à des sociétés savantes : membre de la Société de Linguistique de Paris, depuis 2008 ; membre de la Société des Études indo-européennes (Indogermanische Gesellschaft), depuis 2011 ; membre de l’Association pour l’encouragement des Études grecques en France, depuis 2012. En outre, membre de l’Association des professeurs de langues anciennes de l’enseignement supérieur (APLAES), depuis 2009.

● Prix de la fondation Émile-Benveniste de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (2008, sous la forme d'une aide à la publication) pour mon ouvrage sur Le Supplétisme dans les formes de gradation en grec ancien et dans les langues indo-européennes.

● Prix de l’Association pour l'encouragement des études grecques en France (2012), pour le même ouvrage.

● Prix Desrousseaux de l’Association pour l’encouragement des Études grecques en France  (2019) pour l’ouvrage collectif Athénée de Naucratis. Le Banquet des savants, livre XIV. Spectacles, chansons, danses, musique et desserts (Texte, traduction et notes – Études et travaux), au premier volume (édition, traduction, notes de commentaire) duquel j’ai participé.

Informations complémentaires

Autres publications

● Notices de dictionnaire. Notices étymologiques pour la Chronique d’étymologie grecque (CEG) dirigée par A. Blanc et Ch. de Lamberterie, destinée à compléter ou à mettre à jour le Dictionnaire étymologique de la langue grecque de P. Chantraine, 1968-1980 :
(1) CEG 14 (RPh 87/2, 2013 [2016], p. 157-202) : 10 notices sur ἄνθραξ, ἀσπίς, ἀωτέω, ἄωτον, διερός, κυδάζομαι, λίᾱν, λίπτω, σάκος, χρίμπτομαι.
(2) CEG 15 (RPh 89/2, 2015 [2017], p. 117-172) : 7 notices sur ἄρχω, εἱαμενή, ἐριούνης / ἐριούνιος, ἴαμνοι, νόθος, ὄρχαμος, ὄρχος.
(3) CEG 16 (RPh 91/1, 2017 [2019]) : 7 notices sur Ἄξιος / Ἀξιός, ἦκα, ἥκω, ἵκω, νόσφι, ὀρφανός, Ὀρφεύς.

● Comptes rendus
(1) Wojciech Smoczyński, Słownik etymologiczny języka litewskiego [« Dictionnaire étymologique de la langue lituanienne »], 2 volumes (I. XXVII + 797 p., II. (Index wyrazów litewskich [« Index des mots lituaniens »]) 308 p.), Vilnius, 2007. Publié dans BSL 104/2, 2009 [2010], p. 154-162.
(2) Elisabeth Rieken, Paul Widmer (éd.), Pragmatische Kategorien. Form, Funktion und Diachronie. Akten der Arbeitstagung der Indogermanischen Gesellschaft vom 24. bis 26. September 2007 in Marburg, Wiesbaden, 2009, XII + 335 p. Publié dans BSL 105/2, 2010 [2011], p. 178-183.
(3) Jean Haudry, La triade pensée, parole, action, dans la tradition indo-européenne, Études indo-européennes, 5, Milan, 2009, 522 p. Publié dans RPh 82/2, 2008 [2010], p. 461-462.
(4) Francisco R. Adrados (dir.), Diccionario Griego-Español. Volumen I. Segunda Edición revisada y aumentada (DGE I2). α - ἀλλά, Madrid, 2008, CLXXXVI + 186 p. Publié dans RPh 83/2, 2009 [2011], p. 332-333.
(5) Francisco R. Adrados (dir.), Diccionario Griego-Español. Volumen VII. ἐκπελλεύω - ἔξαυος, Madrid, 2009, XXII + 255 p. Publié dans RPh 83/2, 2009 [2011], p. 333-334.
(6) Alain Christol, Des mots et des mythes (Études linguistiques), Rouen - Le Havre, 2008, 468 p. Publié dans RPh 83/2, 2009 [2011], p. 336-338.
(7) Coline Ruiz Darasse, Eugenio R. Luján (éd.), Contacts linguistiques dans l’Occident méditerranéen antique, Madrid, 2011, XII + 312 p. Publié dans Anabases, 16, 2012, p. 330-331.
(8) Francisco Cortés Gabaudan, Julián Víctor Méndez Dosuna (éds.), Dic mihi, Musa, uirum. Homenaje al profesor Antonio López Eire, Salamanque, 2010, 726 p. Publié dans BSL 107/2, 2012 [2013], p. 236-241.
(9) Marianna Pozza, La grafia delle occlusive intervocaliche in ittito. Verso una riformulazione della lex Sturtevant, 2 volumes (I, Introduzione e corpus lessicale ; II, Analisi dei dati), Rome, 2011, XXIX + 771 p. Publié dans BSL 108/2, 2013 [2014], p. 153-160.
(10) Harald Bichlmeier, Ablativ, Lokativ und Instrumental im Jungavestischen. Ein Beitrag zur altiranischen Kasussyntax, Hambourg, 2011, 437 p. Publié dans BSL 108/2, 2013 [2014], p. 163-166.
(11) Claude Brixhe et Guy Vottéro (dir.), Folia Graeca in honorem Edouard Will. Linguistica, Nancy, 2012, 196 p. Publié dans RPh 87/1, 2013 [2015], p. 180-183.
(12) Folke Josephson, Ingmar Söhrman (éd.), Diachronic and Typological Perspectives on Verbs, Amsterdam - Philadelphia, 2013, 443 p. Publié dans BSL 109/2, 2014 [2015], p. 62-64.
(13) Jaan Puhvel, Ultima Indoeuropaea, Innsbruck, 2012, 280 p. Publié dans BSL 109/2, 2014 [2015], p. 126-128.
(14) Annali del Dipartimento di Studi Letterari, Linguistici e Comparati. Sezione linguistica. AIΩN, N.S. 2, 2013. Publié dans BSL 109/2, 2014 [2015], p. 227-228.
(15) Pierre Flobert, Grammaire comparée et variétés du latin. Genève, 2014, XX + 745 p. Publié dans Wékwos. Revue d’études indo-européennes, 2, 2015-2016 [2017], p. 283-285.
(16) Raffaella Bombi, Paola Cotticelli Kurras, Vincenzo Orioles (éd.), L’eredità scientifica di Roberto Gusmani. Atti della Tavola rotonda, Udine 26 febbraio 2013. Alessandria, 2014. Publié dans BSL 110/2, 2015 [2016], p. 77-79.
(17) Michael Janda, Purpurnes Meer. Sprache und Kultur der homerischen Welt, Innsbruck 2014, 728 p. Publié dans BSL 110/2, 2015 [2016], p. 203-215.
(18) Émile Benveniste, Langues, cultures, religions, choix d’articles réunis par Chloé Laplantine et Georges-Jean Pinault, Limoges, 2015, XLIV + 334 pages. Publié dans RPh 89/2, 2015 [2017], p. 192-193.
(19) Gérard Genevrois, Le Vocabulaire institutionnel crétois d’après les inscriptions (VIIe - IIe s. av. J.-C.). Étude philologique et dialectologique, Genève, 2017, 541 p. Publié en ligne dans BMCR en 2017 (http://bmcr.brynmawr.edu/ 2017/2017-11-61.html).
(20) Bjarne Simmelkjær Sandgaard Hansen, Adam Hyllested, Anders Richardt Jørgensen, Guus Kroonen, Jenny Helena Larsson, Benedicte Nielsen Whitehead, Thomas Olander et Tobias Mosbæk Søborg (éd.), Usque ad Radices. Indo-European Studies in Honour of Birgit Anette Olsen. Copenhague, 2017. XV + 815 p. Publié dans Kratylos. Kritisches Berichts- und Rezensionsorgan für indogermanische und allgemeine Sprachwissenschaft, 63, 2018, p. 87-100.
(21) Andreas Willi, Origins of the Greek Verb, Cambridge - New York, 2018, XXXI + 713 p. Publié en ligne dans BMCR en 2019 (http://bmcr.brynmawr.edu/ 2019/2019-01-34.html).
(22) Ivo Hajnal, Daniel Kölligan et Katharina Zipser (éd.), Miscellanea Indogermanica. Festschrift für José Luis García Ramόn zum 65. Geburtstag, Innsbruck, 2017, 929 p. Publié dans BSL 113/2, 2018 [2019], p. 170-176.
(23) Claire Le Feuvre, Daniel Petit et Georges-Jean Pinault (éd.), Verbal Adjectives and Participles in Indo-European Languages / Adjectifs verbaux et participes dans les langues indo-européennes. Proceedings of the conference of the Society for Indo-European Studies (Indogermanische Gesellschaft), Paris, 24th to 26th September 2014, Brême, Hempen, 2017. À paraître dans la RPh.
(24) Alain Blanc, Les Adjectifs sigmatiques du grec ancien. Un cas de métamorphisme dérivationnel, Innsbruck (Innsbrucker Beiträge zur Sprachwissenschaft, Band 160), 2018, XVI + 707 p. À paraître dans le BSL, 114/2, 2019 [2020].