PLH-ERASME



PRÉSENTATION

PLH ERASME (Patrimoine Littérature Histoire – Équipe de Recherche sur la Réception de l’Antiquité : Sources, Mémoires, Enjeux) est l’une des trois composantes du laboratoire PLH. La création de l’équipe remonte à 1998, lorsqu’un noyau d'enseignants-chercheurs appartenant au domaine des sciences humaines et sociales qui avaient en commun de s’intéresser à la réception de l’Antiquité, décida de s’associer autour d’un projet scientifique commun relatif aux études réceptionnistes, sans abandonner leurs spécialités propres. Le Ministère de l'Éducation Nationale et de la Recherche Scientifique accorda alors le statut de « Jeune Équipe » (JE 2392) pour le contrat quadriennal 2003-2006. À partir de 2007, ERASME s’associa au CRATA et à ELH pour former le laboratoire PLH. L’équipe a très naturellement trouvé sa place dans cet ensemble, puisque l’Antiquité en fait un partenaire naturel du CRATA, tandis que les études de réception constituent un terrain de rencontre immédiat avec nombre de collègues d’ELH, du Moyen Âge au plus contemporain. En 2012, ERASME s’est également joint à neuf autres Unités de recherche de l'Université de Toulouse II - Le Mirail pour fonder le projet du Labex SMS : « Structuration des mondes sociaux ».

Au sein de PLH, ERASME cultive un champ de recherche propre, celui de la réception de l’Antiquité. C’est le seul groupe de recherche, en France, à placer la réception de l’Antiquité au cœur de ses activités alors même que, contrairement à ce qui peut se pratiquer dans d’autres pays, les études de réception ne correspondent pas, en France, à un champ académique autonome, mais s’adossent à des traditions disciplinaires. C’est pourquoi un nombre important de membres titulaires sont des antiquisants qui, tout en ayant développé des domaines d’excellence propres dans le champ de l’Antiquité stricto sensu (études phéniciennes et puniques, histoire de la guerre et de la pensée politique, ou des paysages sensibles dans le monde grec, numismatique, histoire de l’Afrique romaine, droit romain, études isiaques…), s’intéressent aux échos que reçoivent ces problématiques par-delà l’Antiquité et l’espace méditerranéen, ainsi qu’aux enjeux historiographiques liés à l’écriture de l’histoire ancienne jusqu’à nos jours.

L’équipe s’enrichit de la présence de deux historiens spécialistes de l’époque contemporaine (histoire du christianisme et de l’Italie, histoire des femmes), d’une latiniste spécialiste de l’humanisme de la Renaissance, et de deux spécialistes du monde arabe. Ce large panel explique à la fois la vigueur des travaux sur l’Antiquité proprement dite dans la production scientifique d’ERASME, l’importance qu’y tient la réflexion historiographique et la volonté constante d’enrichir les domaines intégrés aux études de réception.

L'équipe se caractérise donc par la diversité de ses activités, par ses publications et par l’édition d’une revue spécialisée, créée en 2005 : Anabases. Traditions et réception de l’Antiquité. Elle est aussi dotée d’un fonds documentaire spécialisé sur les thématiques de la réception. Depuis janvier 2017, l’équipe est dirigée par T. Lanfranchi (directeur) et A.-H. Klinger-Dollé (directrice adjointe).