Séminaire PLH-CRATA 2019-2020

Publié le 12 septembre 2019 Mis à jour le 13 septembre 2019
du 10 octobre 2019 au 19 décembre 2019
Jeudi 14h - 18h par quinzaine
Bât. Olympe de Gouges, UFR HAA, salle GH 113

Nourrir les Dieux, nourrir les hommes dans l’environnement du sanctuaire. Pratiques alimentaires, offrandes et paysage sacré dans l'Antiquité

Le séminaire PLH 1 (équipe PLH-CRATA) a lieu chaque année au premier semestre. Il est ouvert à tous et forme les étudiants à l'actualité de la recherche. Des chercheurs de l'équipe mais aussi d'autres unités et d'autres universités sont sollicités. Après avoir abordé en 2017-2018, les pratiques alimentaires antiques de façon générale (le pain, les rations, la vaisselle culinaire, les régimes médicaux…), puis en 2018-2019, les produits de la pêche, poissons, coquillages et crustacés, le CRATA poursuit ses investigations et convoque cette année, dans une approche comparée, les alimentations humaines et sacrées.

Bien étudiées notamment depuis les travaux de « l’école de Paris » (Jean Pierre Vernant et alii), les pratiques du sacrifice n’en demeurent pas moins un objet d’étude en constant renouvellement, que ce soit par l’intermédiaire de nouvelles approches (sensorielles notamment) ou grâce aux nouveaux apports de la documentation (de l’archéobotanique tout particulièrement).  En convoquant aussi bien les sources iconographiques, littéraires qu’archéologiques, les participants de ce séminaire chercheront à cerner le statut de ce qui rapproche et distingue l’alimentation humaine et divine, si tant est qu’on puisse parler ainsi des offrandes alimentaires, ainsi que leur contextualisation dans l'espace sacré. 

Chez Homère, les mortels sont des sitophagoi, des mangeurs de blé, alors que les dieux se nourrissent d'ambroisie et de nectar.  Le séminaire propose de revenir sur ces oppositions traditionnelles, d'insister sur leur sens et leurs implications, autant de questions qui ont été profondément renouvelées depuis ces dernières année par l'approche anthropologique et sociologique des rituels antiques. La nature des offrandes, leurs sens et leur insertion dans les pratiques rituelles seront abordées aussi bien en Égypte, en Phénicie et dans le monde punique que dans le monde grec, afin de favoriser l'approche comparative.

D'autre part, les offrandes alimentaires en tout genre, courantes sur les autels antiques, devront être considérées dans leur environnement. Elles étaient en effet parfois présentées sur une table sacrée, offertes à l’intérieur d’un espace qui était fait pour les recevoir et les consommer. Le sanctuaire est principalement un espace où l’on peut se rassembler autour de l’autel, lieu de combustion des offrandes, pour participer aux banquets. Cet espace nécessite une organisation particulière ainsi qu'un paysage particulier souvent lié au culte lui-même. 

 

5 séances le jeudi après-midi par quinzaine, de 4h (parfois exceptionnellement de 2h) et une journée d'études pluridisciplinaire qui se déroulera cette année à Montpellier.

 

Jeudi 10 octobre : 

— Jean-Marc LUCE (UT2J PLH-CRATA), Introduction : Historiographie, bibliographie et état de la question.

— Dominique FAROUT (égyptologue et membre associé de PLH-CRATA, enseignant à l'école du Louvre et à l'institut Khéops), Offrandes et pratiques alimentaires dans l'Égypte pharaonique.

 

Jeudi 24 octobre, 14h-16h (séance de 2h exceptionnellement) : 

— Pascale JACSQUET-RIMASSA (UT2J, PLH-CRATA), Images et alimentation au banquet.

 

Jeudi 14 novembre, 10h-17h : Journée d'études pluridisciplinaire à Montpellier (en collaboration avec AniMed)

« Élevage, alimentation et sacré dans l'Antiquité » (org. Ch. CHANDEZON, A. GARDEISENJ.-M. LUCES. ROUGIER-BLANC), avec :

Armelle GARDEISEN (ASM, CNRS, AniMed).

Christophe CHANDEZON (Université Paul Valéry, CRISES, AniMed)

Jean-Marc LUCE (UT2J, PLH-CRATA)

Lidia COLOMINAS (archéozoologue de  l’université de Tarragone)

Bruno D’ANDREA (École Française de Rome)

 

Jeudi 28 novembre : 

— Adeline GRAND-CLÉMENT (UT2J, PLH-Erasme), Le régime alimentaire des dieux grecs, entre imaginaire et pratiques rituelles.

— Jean-Marc LUCE (UT2J, PLH-CRATA), Le Paysage sacré, sa faune, sa flore et ses occupants.

 

Jeudi 12 décembre :

— Alexandra KOVACS (Univ. de Franche-Comté, ISTA), Le végétarisme antique en question

— Jean-Marc LUCE (UT2J, PLH-CRATA), Les gâteaux sacrésdans l'Antiquité.

 

Jeudi 19 décembre 2019. 14h-18h

— Corinne BONNET (UT2J, PLH-Erasme, Projet ERC MAP), Les tarifs sacrificiels du monde phénicien et punique.
— Zoé PITZ (Bourse Anna Caroppo – Fondation du Collège de France), Un mouton ou une chèvre ? Réflexions sur le choix des espèces à sacrifier dans les normes rituelles grecques.

 

Partenaires :
Organisateurs: Jean-Marc LUCE, Sylvie ROUGIER-BLANC (UT2J, PLH-CRATA)