Séminaire littéraire du CRATA 2012: "Regard et représentation dans l'Antiquité"

Publié le 5 juillet 2011 Mis à jour le 14 avril 2019
du 19 janvier 2012 au 26 avril 2012
Le séminaire aura lieu au second semestre les jeudis de 10h30 à 12h30.
Maison de la Recherche de l'Université de Toulouse Le Mirail, salle D155

 

 

           Parmi les axes retenus pour le quadriennal 2011-2014, l'équipe de recherches PLH-CRATA a choisi de travailler sur l'étude du phénomène de la représentation dans le monde antique. Il s'agit d'étudier les effets de filtre que les représentations littéraires et figurées produisent dans le regard que les Anciens jetaient sur la réalité. Mais cet effet de filtre s'exerce aussi quand l'objet de la perception est déjà le produit d'une représentation, lorsqu'il s'agit, par exemple de la description d'une œuvre figurée. La puissance des constructions mentales joue alors un rôle essentiel.

 

C'est dans ce cadre de réflexions et de recherches que prend place ce séminaire qui fait suite à une Journée d'Étude consacrée au thème : « Regard et représentation dans l'Antiquité ». En effet, la problématique du regard est essentielle pour aborder la question de la représentation. Les conceptions du regard dans l'Antiquité, souvent bien différentes des nôtres, méritent d'être étudiées ou rappelées. Mais le regard n'a pas été que théorisé, il a aussi été représenté, et les images et les descriptions qui en ont été faites constituent tout un champ de recherche qui, sans être vierge, est encore peu exploré. Enfin, auteurs et artistes de l'Antiquité nous proposent souvent leur propre expérimentation du regard, celui qu'ils portaient sur les choses et que trahit parfois le vocabulaire, mais aussi celui que les autres portaient sur eux. Le regard qui trompe, le regard redressé par les procédés optiques, le regard voyant, le regard pensé, le regard métaphore de la pensée, mais aussi le regard vu, telles sont les pistes que nous proposons de suivre lors de ce séminaire.

 

PROGRAMME

19 janvier : Jean-Baptiste Guillaumin (Université de Paris-Sorbonne), Lumine claro cernere uerum : lumière et vision dans la Consolation de Philosophie de Boèce.

 

25-27 janvier : COLLOQUE PLH-CRATA « TEXTES ET IMAGES »

 

2 février : Ghislaine Jay-Robert (Université de Perpignan), Le vocabulaire de la vision et la représentation du regard chez Aristophane.

 

9 février : Mireille Armisen-Marchetti (Université de Toulouse le Mirail), Les images du rêve représentent-elles la réalité ? La typologie des rêves dans les manuels de divination antiques.

 

16 février : Sylvie Rougier-Blanc (Université de Toulouse le Mirail), Le regard des poètes sur l'architecture dans la poésie grecque d'Homère à Apollonios de Rhodes : évolutions et interprétations.

 

1er mars : Jean-Pierre Aygon (Université de Toulouse le Mirail), Enargeia, phantasia et ecphrasis : définitions, enjeux et usages dans la rhétorique et la poétique antiques.

 

8 mars : Laury André (ENS de Lyon et Université de Paris Ouest La Défense), Regard et représentation du paysage dans l'épopée grecque d'époque  impériale : le cas de mirabilia.

 

15 mars : Estelle Galbois (Université de Toulouse le Mirail), Le regard de l'artiste sur son modèle : réflexions sur l'élaboration du portrait royal à l'époque hellénistique.

 

22 mars : Adeline Grand-Clément (Université de Toulouse le Mirail), La mer pourpre. Façons grecques de voir en couleurs.

 

29 mars : Émilie-Jade Poliquin (Université de Laval et Université de Toulouse le Mirail), Regards sur la nature et natures du regard.

 

5 avril : Régis Burnet (Université de Louvain-la-Neuve) et Régis Courtray (Université de Toulouse le Mirail), Du miroir au face à face: voir comme Dieu voit, dans le Nouveau Testament.
 

26 avril : Frédéric Le Blay (Université de Nantes), Miroirs philosophiques : vertu et perversion de la connaissance de soi

Contact :
Régis Courtray