"Les savoirs du récit : le roman dictionnaire au contemporain", 2e séance du Séminaire PLH-ELH/ Avatars de la «situation narrative» dans la littérature française et francophone des années 80 à nos jours

Publié le 13 novembre 2014 Mis à jour le 11 mars 2019
le 27 novembre 2014
 16h15
Université Toulouse - Jean Jaurès
Maison de la Recherche D 31

Conférence de Laurent Demanze, dans le cadre du séminaire animé par Sylvie Vignes, à 16H15

Les savoirs du récit : le roman-dictionnaire au contemporain

L’époque contemporaine est à l’encyclomanie, tant elle multiplie encyclopédies farfelues et dictionnaires singuliers pour composer contre le désir de totalité des collections partielles et parcellaires. Si le dictionnaire permet de renouveler les formes du portrait et de l’autoportrait, de Gwenaëlle Aubry à Gérard Genette, et fait concurrence à la continuité de l’essai, le roman-dictionnaire n’est pas en reste. C’est cette forme qu’emprunte Hubert Haddad dans L’Univers. Mais le morcellement de la forme rend compte du morcellement d’une conscience et l’impossible totalisation d’une histoire en miettes. Comme y invite le séminaire, il s’agit d’explorer cette paradoxale délégation de la narration à une instance problématique, sans mémoire, ni continuité, qui souligne les apories de la figure du narrateur et pousse à ses limites les possibilités mêmes du récit.