Des siècles de portraits littéraires

Publié le 4 septembre 2019 Mis à jour le 22 septembre 2020
du 3 octobre 2019 au 10 janvier 2021 Université Toulouse - Jean Jaurès

Séminaire ELH 2019 animé par Fabienne BERCEGOL

Calendrier 2019/2020

♦ Jeudi 3 octobre, 16h15-18h, salle E 412
Emilie Merlevede (UT2J), « Le portrait du poète chez Baudelaire »
Yoann Chaumeil (UT2J) « “Ses portraits sont incisifs, blessants, cancaniers, presque tous amusants”  : Léon Bloy portraitiste du monde littéraire »
 
♦ Jeudi 24 octobre, 16h15-18h, salle E 412
Patrick Marot (UT2J), « Les portraits féminins chez Julien Gracq »
 
♦ Jeudi 7 novembre, 16h15-18h, salle D 30
Daniele James-Raoul (Bordeaux-Montaigne), « Le portrait entre théorie et pratique : aperçus à la fin du XIIe s. – début du XIIIe s »
 
♦ Vendredi 29 novembre, 14h-16h, salle D30
Frédéric Sounac (UT2J), « Portraits de maître et portraits-robots : du visage dans les fictions policières »
 
♦ Jeudi 16 janvier, 16h15-18h, salle E 412
Nathalie Grande (Nantes), "Un jeu devenu un genre : comment le portrait littéraire s'élabore au milieu du XVIIe siècle" 
 
♦ Jeudi 30 janvier, 16h15-18h, salle E 412
Pascale Chiron (UT2J), « Autoportrait de l’auteur en passant par la Renaissance »
 
♦ Vendredi 23 octobre 2020, 14h-16h. MDR, salle E412
Bernard Vouilloux (Paris-Sorbonne) : « “C’est sa tête coupée”. Eléments pour une anthropologie culturelle du portrait (XVIIe-XIXe siècles) »
 
  ♦ Jeudi 12 novembre 2020, 16h-18h. Bâtiment du Gai Savoir, salle de préparation à l'agrégation.
Florence Bouchet (UT2J) :  « De l’autoportrait facétieux aux portraits légendaires : les vies imaginaires de François Villon »
Philippe Maupeu (UT2J) : « Identités iconiques. Sujet individuel et sujet catégoriel dans les miniatures et gravures de la fin du Moyen Age »

♦ Lundi 23 novembre 2020, 16h-18h. MDR, salle E412
Jean-Philippe Grosperrin (UT2J): "A propos de La Bruyère : trait, portrait, peinture"
 
♦ Vendredi 8 janvier 2020, 14h-16h. MDR, salle E412
Hélène Laplace-Claverie (UPPA), « Portraits du mouvement / Portraits en mouvement : Isadora Duncan et Vaslav Nijinsky peints par Colette, Claudel et Cocteau »