Genre et renommée en Grèce Ancienne: autour du "Catalogue des femmes"

Publié le 26 septembre 2014 Mis à jour le 14 avril 2019
du 17 octobre 2014 au 18 octobre 2014 INHA
2 rue Vivienne 75002 PARIS

Journées scientifiques organisées par Sandra Boehringer et Violaine Sebillotte Cuchet avec la collaboration d'Adeline Grand-Clément et de Sandra Péré-Noguès.

Eurykléia est connue des Anciens : cʼest la nourrice dʼUlysse qui reconnaît le héros venu au palais dʼIthaque sous des habits de mendiant. Pourtant Eurykléia nʼappartient pas aux catalogues des femmes que produisent les poètes archaïques, Homère et Hésiode principalement. Elle nʼest ni mère de héros, ni membre de lʼélite dans lʼaction qui la rend célèbre, la reconnaissance dʼUlysse. Son nom (Εὐρύκλεια) évoque pourtant la grande renommée qui résonne pour lʼéternité grâce à la parole du poète. Quelles sont les logiques qui président à la réalisation dʼun catalogue ? Une base de données moderne et scientifique, répondant aux questions actuelles que se pose la recherche en histoire des femmes et du genre, peut-elle trouver des échos dans la logique de lʼénonciation antique ? Les femmes renommées de la tradition catalogique archaïque étaient-elles uniquement des aïeules, comme cela a souvent été avancé ? Quelles autres fonctions leurs étaient-elles attribuées ? Ces fonctions étaient-elles pensées comme spécifiques à leur genre ? Comment, plus particulièrement, sʼarticulent le genre, la généalogie et la renommée dans la tradition du Catalogue hésiodique ?  Il sʼagira, lors de ces journées, de mener une réflexion sur les enjeux sociaux et politiques qui déterminent un projet de catalogue, et de revenir, avec les outils de lʼhistoire du genre, sur les questions de norme ou dʼexception qui se posent avec force lorsquʼil sʼagit dʼappréhender lʼimplication des femmes dans la vie publique.  
Le projet Eurykléia consiste en lʼétablissement dʼune base de données rassemblant les figures de femmes apparaissant dans la documentation textuelle et iconographique de la Grèce antique (VIIIe-IIIe s. av. J.-C.) et ouvrant sur une étude de lʼimplication des femmes dans la vie sociale, culturelle et politique. Il s'agit d'un projet collectif porté par le laboratoire ANHIMA (UMR 8210) en collaboration avec les laboratoires Archimède (UMR 7044) de Strasbourg, TRACES (UMR 5608) et PLH-Erasme (EA4601) de Toulouse.


PROGRAMME DES INTERVENTIONS



VENDREDI 17 OCTOBRE 2014   

10h-12h :  Atelier de travail « Pour un catalogue des femmes raisonné (1) » 

Salle Mariette 
Hanna AMMAR, Paris 1, « Eos, sources textuelles et iconographiques »
Marie-Laure SRONEK, Paris 1, « Les femmes au travail dans l'Athènes classique, quelle identité ? »
Marie AUGIER, Institut Émilie du Châtelet, « Comment rendre un nom visible ? Les décrets honorant les prêtresses (Attique, IIIe siècle-Ier siècle avant J.-C.) » 


14h-18h: Table ronde "Autour du Catalogue hésiodique"
Salle Vasari - Présidente de séance: Sandra BOEHRINGER
14h-15h :   Conférence de Kirk ORMAND, Ohio College, auteur de The Hesiodic Catalogue of Women and Archaic Greece (Cambridge University Press, 2014)  « Mestra in the Hesiodic Catalogue of Women » 
15h-15h30 :  Discussion animée par Claude CALAME  
Pause 
16h-16h30 :  Sylvie PERCEAU, Université dʼAmiens « Avant le catalogue. Lʼénonciation en catalogue dans lʼépopée homérique » 
16h30-17h :  Letticia LEITE, Paris 1 Panthéon-Sorbonne  « Les fonctions du catalogue en Grèce antique »  
17h-17h30 :  Irini KYRIACOU, EHESS « Gender et références généalogiques dans le Catalogue des femmes » 
17h30-18h :  Discussion animée par Violaine SEBILLOTTE CUCHET 

SAMEDI 18 OCTOBRE 2014  

10h-12h :  Atelier de travail « Pour un catalogue des femmes raisonné (2) »
Salle 267 
Projet Eurykléia, avec Sandra BOEHRINGER (Université de Strasbourg), Adeline GRAND-CLÉMENT (Université de Toulouse 2 Jean Jaurès), Sandra PÉRÉ-NOGUÈS (Université de Toulouse 2 Jean Jaurès), Violaine SEBILLOTTE CUCHET (Paris 1 Panthéon- Sorbonne) et toute l’équipe technique du projet. 

12h
:  Déjeuner et clôture des journées
 
Partenaires :
ANHIMA
Archimède
PLH- Erasme
TRACES