8e Journée d'études du Master Mondes Anciens (JEMMA) : "La fabrique des savoirs. Actualité de la jeune recherche en sciences de l'Antiquité"

Publié le 15 janvier 2020 Mis à jour le 15 janvier 2020
du 23 janvier 2020 au 24 janvier 2020 UFR Olympe de Gouges - G 113

Les étudiants du Master 2 Mondes Anciens ont le plaisir de vous annoncer la 8° édition de la Journée d'Etudes du Master Mondes Anciens (JEMMA) qui se déroulera les 23 et 24 janvier à l'Université Toulouse II Jean-Jaurès.

Le thème de cette année est "La Fabrique des savoirs. Actualité de la jeune recherche en Sciences de l'Antiquité" pour lequel chaque étudiant de deuxième année offrira un aperçu de ses recherches. Chacun proposera d'apporter au domaine des Sciences de l'Antiquité de nouveaux enjeux en s'appuyant sur de nouvelles approches et méthodes ou encore sur des nouveaux outils. Ce sera l'occasion pour vous d’interagir avec ces jeunes chercheurs et de vous interroger avec eux sur leur démarche intellectuelle encore en construction.

Ainsi vous invitons-nous à (pour) commencer cette journée (et demi) d'études en interrogeant et confrontant les pratiques anciennes et les paradoxes modernes qui en découlent (Axe I) aux travers de l'exemple de villa dite "de Nymfius", de la figure de Socrate et enfin des tribuns militaires à pouvoir consulaire. Pour clôturer cette première matinée, nous ferons un Focus sur les questions et enjeux de la construction ou reconstruction des données dans la recherche à travers le dossier Sarapis et le monnayage alexandrin d'une part, et celui des divinités païennes sur les sarcophages chrétiens d'autre part.

Après le buffet, nous questionnerons les enjeux de diverses stratégies (Axe II), stratégies autour des thématiques des sens dans le cadre du vol, des listes dans le domaine rituel ou encore de la rhétorique dans le contexte de séduction amoureuse. Enfin, la matinée du 24 sera placée sous le signe de la réception (Axe III), elle proposera d'étudier dans une démarche comparative la pensée d'Aristote et de Montesquieu, le thème de la sensibilité virile dans l'Antiquité ou encore l'évolution du genre élégiaque, dans un premier temps entre l'élégie militaire spartiate et celle du XIXe siècle; dans un second entre l'élégie latine et néo-latine.