418-507 ap. J.-C. : TOULOUSE, CAPITALE DES WISIGOTHS

Publié le 8 mars 2019 Mis à jour le 8 mars 2019
du 22 octobre 2018 au 24 octobre 2018 Université Toulouse - Jean Jaurès
découverte sur le site de la villa romaine de Chiragan (vers 390-420). Musée Saint-Raymond, Toulouse.
découverte sur le site de la villa romaine de Chiragan (vers 390-420). Musée Saint-Raymond, Toulouse.

L'ARTELA (Association de la région Toulousaine pour l'Enseignement des Langues Anciennes) organise à Toulouse en octobre 2018 les journées d'octobre de sa coordination nationale, la CNARELA (Coordination Nationale des Associations Régionales des Enseignants de Langues Anciennes), à l'occasion du seizième centenaire de la naissance du « Royaume wisigoth de Toulouse ».

En 418 ap. J.-C. aurait été conclu un nouveau traité entre le pouvoir impérial et le peuple fédéré des Wisigoths, par lequel ce dernier obtenait le droit de s'établir en Novempopulanie, en Aquitaine Seconde et dans les cités de Narbonnaise Première, parmi lesquelles Toulouse, qui, à la mort en cette même année du roi Wallia, est choisie comme capitale par son successeur, Théodoric Ier. S'y installent à la fois la cour royale et les archives, le Trésor, les organes de justice et bureaux des fonctionnaires et juristes spécialisés dans les lois wisigothiques. La ville s'embellit de monuments, notamment d'un palais royal que des fouilles, à l'occasion de travaux sur le site de l'ancien hôpital Larrey, entre Capitole et Garonne, ont permis d'identifier sans trop de doutes. Des lettres et poèmes de Sidoine Apollinaire ou un passage de la Vie de Saint Epiphane d' Ennode de Pavie témoignent de l'importance de la cour de Toulouse dans cet Occident romain fragilisé et ce Ve siècle bouleversé et capital à bien des égards.

Ces journées, à destination des enseignants mais aussi d'un public plus large, ménageront un équilibre entre communications savantes, faisant appel à des chercheurs spécialistes des Wisigoths, et confrontations pédagogiques et pratiques avec le patrimoine archéologique régional (visite du Musée Saint-Raymond, après- midi à l'archéosite de Montans). 

Contact :