Parution de "Ce que peuvent les pierres : vie et puissance des matières lithiques entre rites et savoirs"

Publié le 10 juin 2021 Mis à jour le 10 juin 2021
du 10 juin 2021 au 10 juillet 2021

Vient de paraître "Ce que peuvent les pierres : vie et puissance des matières lithiques entre rites et savoirs", volume collectif codirigé par Thomas Galoppin et Cécile Guillaume-Pey, dans la collection « Religions. Comparatisme – Histoire – Anthropologie » des Presses Universitaires de Liège, Liège, 2021.

Cette réflexion autour des pierres a été initiée lors d’un colloque international organisé en juin 2017 à l’Institut National d’Histoire de l’Art (Paris) dans le cadre du LabEx Hastec avec le soutien du CéSor (UMR 8216) et du LEM (UMR 8584). La publication, financée ensuite par le LabEx Hastec et le laboratoire PLH, rassemble des cas d’études menés par des anthropologues, historiens et historiennes, qui analysent la puissance et la vitalité accordées aux pierres dans des cadres rituels.
Ces roches qui acquièrent des qualités semblables à celles de plantes, d’animaux ou de divinités au sein de dispositifs multiples et variées, se distinguent selon les contextes par leurs propriétés sensibles, leur saillance topographique ou par les attentions dont elles font l’objet. Pierres qui respirent, mangent, poussent, parlent ou pleurent, roches qui se déplacent, fécondent, soignent et parfois même se révoltent et scellent des serments, sont autant de protagonistes qui défient nos catégories et peuvent être observés dans des aires culturelles, des périodes historiques et des contextes religieux variés.