Félicitations à Thibaud Lanfranchi qui vient d'être nommé membre junior de l'IUF!

Publié le 10 septembre 2020 Mis à jour le 10 septembre 2020

Une bonne nouvelle pour l'équipe Erasme et le laboratoire PLH!
Thibaud Lanfranchi a été nommé membre junior de l'IUF pour un projet consacré à "L'extrême et l'ordinaire : la République romaine à l'épreuve des crises et du quotidien"

L'extrême et l'ordinaire : la République romaine à l'épreuve des crises et du quotidien

L'intérêt de Thibaud Lanfranchi pour l’histoire politique et institutionnelle de la République romaine s’ancre dans sa thèse, publiée en 2015, consacrée aux tribuns de la plèbe. Il s’y est intéressé à la formation des institutions romaines ainsi qu’à des questions historiographiques.
Il cherche désormais à mieux cerner le fonctionnement ordinaire des institutions républicaines romaines, en continuant à se focaliser principalement, mais pas uniquement, sur les périodes anciennes qui sont les moins étudiées (VIe-IIe siècles avant J.-C.). Dans ce cadre, il s’intéresse au fonctionnement concret quotidien de ce système politique mais aussi au rôle d’institutions telles que le iustitium, le tumultus et la dictature en temps de crise. L’idée étant de faire l’archéologie des mesures de gestion de crise qui aboutirent, à la fin de la République, aux mesures d’exception comme le sénatus-consulte ultime utilisé à l’encontre des Gracques.

Le projet de Thibaud Lanfranchi se propose de procéder à l’analyse croisée des pratiques quotidiennes du système politique républicain (en particulier la publication et la diffusion de textes normatifs par le pouvoir romain) et des institutions de gestion de crise susmentionnées afin de redessiner la mise en place de ce système et d’arriver à une histoire renouvelée de l’origine et du fonctionnement des institutions romaines.