Pallas 108 : Babis Polypragmôn. Mélanges en mémoire de Charalampos Orfanos

Publié le 7 octobre 2019 Mis à jour le 7 octobre 2019
du 1 janvier 2018 au 1 mars 2018

Crémoux Anne de, Frangoulis Hélène, Villacèque Noémie (dir.), Pallas 108, 2018 (Babis Polypragmôn. Mélanges en mémoire de Charalampos Orfanos ), 288 p.

Ce volume est un hommage à Charalampos Orfanos , spécialiste de la comédie ancienne décédé en 2016. Il est composé de deux parties. La première, un dossier thématique, reprend les lignes de recherche principales de Ch. Orfanos. Elle s’articule en trois sections, sur la comédie grecque et son interprétation − en particulier politique −, sur la réception du théâtre antique à travers ses réadaptations et ses mises en scène contemporaines, enfin sur les idées politiques grecques dans l’Antiquité et sur leur réception à l’époque moderne et au début de l’époque contemporaine. Cette première partie propose trois contributions de Ch. Orfanos lui-même : la traduction française inédite de deux articles parus dans d’autres langues et un article inédit extrait de ses travaux d’habilitation. La deuxième partie du volume est un ensemble de varia sur d’autres sujets de recherche (le théâtre grec et romain, la relation entre homme et dieu, la réception du monde antique…) au sujet desquels les auteurs ont eu l’occasion d’échanger avec Ch. Orfanos. Le volume permet la poursuite d’un dialogue avec les travaux de Ch. Orfanos, et un prolongement de ses recherches dans leurs trois directions originales : les lectures politiques de la comédie grecque ancienne ; la réception du théâtre antique ; et l’histoire des idées politiques grecques. Les contributions rassemblées dans la deuxième partie offrent des points de vue renouvelés sur les textes théâtraux, religieux, médicaux et philosophiques anciens, ainsi que sur leur réception.

Charalampos Orfanos a été membre de PLH-CRATA puis a rejoint l'équipe PLH-Erasme pendant ses années toulousaines, avant d'être nommé professeur de langue et littérature grecques à l'université de Lille III ; l'ouvrage est codirigé par Hélène Frangoulis, membre de PLH-CRATA et a été cofinancé par l'équipe.