Publication de "Lignes de terre. Ecrire le monde rural aujourd'hui", un essai de Jean-Yves Laurichesse

Publié le 13 septembre 2020 Mis à jour le 14 septembre 2020
du 14 septembre 2020 au 14 octobre 2020

Paris, Classiques Garnier, coll. "Bibliothèque des Lettres Modernes", 339 p.
Dans cet essai, Jean-Yves Laurichesse s'intéresse à la fortune littéraire et poétique du thème de la ruralité dans la littérature des années quatre-vingts à nos jours, entre tentation nostalgique et sensibilité aux défis de l'agriculture contemporaine.

La ruralité aurait pu sortir définitivement de la littérature avec la « fin des paysans », annoncée par Henri Mendras en 1967 dans un livre qui fit date. Ce thème privilégié du roman régionaliste, entaché de « pétainisme » après 1945, avait certes retrouvé la faveur du public dans les années soixante-dix, mais plutôt par l’histoire ou le témoignage. L’enjeu de ce livre est de mettre en lumière la fécondité littéraire du thème rural à partir des années quatre-vingt. Qu’il s’agisse de restituer, non sans mélancolie, le « temps d’avant », ou de décrire les campagnes d’aujourd’hui, dans leur survie et leurs difficultés, le sentiment que quelque chose d’essentiel s’est perdu avec la « civilisation paysanne » hante les poétiques contemporaines.