Journée d'étude : Heracles Hercule ou la plasticité du héros

Publié le 8 mars 2019 Mis à jour le 8 mars 2019
le 10 avril 2019
9h-17h
Salle du Sénéchal, 17 rue Rémusat

Organisée par le Musée Saint Raymond et PLH Erasme

Né de Zeus et d’Alcmène, Héraclès est le paradigme même du héros, qui souffre, accomplit des exploits et finit par dépasser sa condition mortelle à travers l’apothéose. Incarnation de la force, de la gloutonnerie, de l’appétit sexuel, Héraclès finit cependant en modèle de vertu et de sagesse, en raison de son endurance face à l’adversité. Son mythe, déjà bien connu d’Homère, qui se contente d’allusions à un récit partagé, connaît une circulation considérable dans le temps et dans l’espace. À la faveur de la colonisation grecque en Méditerranée, il se répand sur toutes les rives et légitime ainsi les entreprises territoriales des Grecs. L’infatigable marcheur de la fable grec, comme disait Georges Dumézil, est l’objet de multiples appropriations : ici, il construit une route ; là, il engendre une dynastie ; ailleurs, il fonde un rituel devenu célèbre, comme les Concours Olympiques.
La réception du personnage d’Héraclès, métaphore d’une condition humaine pénible et grandiose à la fois, est immense et traverse les siècles. Elle touche la littérature, l’art, le cinéma, ainsi que plus récemment, des formes de culture dite « populaire » (BD, jeux vidéo, publicité, mangas..) qui réinventent sans cesse le personnage tout en s’inspirant de l’héritage grec et romain. C’est donc à la plasticité du héros que sera consacrée la Journée d’étude, afin de montrer comment l’Héraclès gréco- romain s’adapte à des contextes et à des medias nouveaux, comment les contours de son personnage, de ses aventures, de son destin sont redessinés à la faveur d’impulsions issues du temps présent.