Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Publications > ouvrages individuels soutenus par PLH

Traduire Lucrèce Pour une histoire de la réception française du "De rerum natura" (XVIe-XVIIIe siècle)

le 2 juin 2017
Sous la direction de Philippe Chométy et Michèle Rosellini

Depuis sa redécouverte à l’aube de la Renaissance, le "De rerum natura" s’offre comme objet d’admiration, source de savoirs scientifiques, support de réflexions critiques, mais aussi cible exposée à la censure. L’ouvrage que l’on présente ici se propose de saisir les modalités particulières de l’influence du poème de Lucrèce dans l’espace français à travers ses traductions.

Traduire Lucrèce - Chométy

Traduire Lucrèce - Chométy

Since it was rediscovered at the dawn of the Renaissance, De Rerum Natura has been an object of admiration, a source of scientific knowledge and a springboard for critical thinking, but also a target for censorship. This study analyzes the influence of Lucretius’s poem in the French-speaking sphere through its translations.

« Combien la religion suscita de malheurs ! » Le constat de Lucrèce est terrible. Il le reste. Tout son poème a été et demeure un puissant antidote aux délires de l’obscurantisme. Depuis sa redécouverte à l’aube de la Renaissance, le De rerum natura s’est offert comme objet d’admiration, source de savoirs scientifiques, support de réflexions critiques, mais aussi cible de la censure. Dans ce contexte polémique, traduire le « poète-philosophe » a été un défi pour les hommes de lettres. L’ouvrage que l’on présente ici se propose de saisir les modalités particulières de l’influence du poème de Lucrèce dans l’espace français à travers ses traductions. Conçu dans une perspective expérimentale, il s’articule autour de trois grandes parties : une étude critique globale visant à restituer, à partir d’une documentation de première main, les débats idéologiques qu’ont suscités ces traductions ; des études monographiques mettant en lumière les singularités individuelles dans l’appropriation du poème de Lucrèce ; un dossier anthologique quasi exhaustif permettant d’approcher la traduction comme pratique littéraire spécifique. Son intérêt est d’ouvrir un chapitre inédit de l’histoire culturelle française entre humanisme et esprit des Lumières.

Philippe Chométy est maître de conférences à l’Université de Toulouse - Jean Jaurès. Il a publié « Philosopher en langage des dieux ». La poésie d’idées en France au siècle de Louis XIV (Champion, 2006). Il est spécialiste des relations entre littérature et science.
 
Michèle Rosellini est maîtresse de conférences à l’ÉNS de Lyon. Elle a co-édité La Bibliothèque française de Charles Sorel (Champion, 2015). Elle est spécialiste de la littérature libertine du XVIIe siècle.




Pour télécharger  :
  • la table des matières
  • la couverture
  • la 4e de couverture
Consulter  la fiche de cet ouvrage.

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page