Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Publications > ouvrages individuels soutenus par PLH

"L'accentuation des noms en *-ā (*-eh2) en grec ancien et dans les langues indo-européennes. Étude morphologique et sémantique", ouvrage d'Éric Dieu, INNSBRUCKER BEITRÄGE ZUR SPRACHWISSENSCHAFT 2016

Cet ouvrage s’intéresse aux facteurs morphologiques et sémantiques qui sont susceptibles de rendre compte de l’accentuation des thèmes en *-ā (< *-eh2) des différentes langues indo-européennes étudiées:

IMG_4370.JPG

IMG_4370.JPG

Dérivation primaire ou secondaire, présence ou non d’un vocalisme *o apophonique en cas de dérivation primaire, maintien ou rupture du lien qui unissait les formes étudiées à leur famille étymologique, sens abstrait ou concret, appartenance à un microsystème lexical impliquant une accentuation spécifique, etc. C’est en grec ancien que la conjonction de ces différents facteurs semble le mieux capable d’expliquer l’essentiel des données accentuelles relatives aux noms en *-ā, et, de ce fait, c’est le dossier grec qui se trouve le plus largement développé dans cette étude. Mais cet ouvrage traite aussi assez largement de faits védiques, baltiques, slaves et germaniques. Il aborde également une question transversale, à savoir celle du contraste accentuel qui apparaît entre des formes de masculin ou de neutre singulier thématiques et des formes de féminin ou de neutre pluriel d’origine collective.

Site de l'éditeur

 



Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page