COUFFIGNAL Gilles" />

Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Formation à la recherche > Thèses soutenues à PLH

Thèse de COUFFIGNAL Gilles

"Est-ce ainsi que je parle?" Discours épilinguistique et création littéraire chez Pey de Garros et Montaigne

dir. J.-F. Courouau, M-L. Demonet, U. de Tours (co). Soutenue le 29 novembre 2014

Résumé
En publiant ses Psaumes viratz (1565) et ses Poesias gasconas (1567), Pey de Garros (ca. 1525-ca.1583) se fait l’inventeur d’une littérature « gasconne ». Quelques années plus tard, dans ses Essais (1580-1595), Montaigne (1553-1592) intègre la question du «gascon» à sa réflexion générale sur les langues et le langage. Ces deux auteurs, jusqu’à présent, ont été perçus dans deux cadres distincts, l’histoire de la littérature occitane et celle de la littérature française. Or ils font face à une réalité sociolinguistique particulière et similaire, marquée par une diglossie mettant en jeu le français, le latin et l’occitan. De plus, tous deux élaborent un discours épilinguistique sur lequel s’appuie leur démarche littéraire, ce qui nous permet d’interroger, dans leurs œuvres, le rôle d’une pensée de la langue. Il s’agit d’aborder le «gascon» et les autres langues présentes sous l’angle des discours qui constituent un imaginaire linguistique, c’est-à-dire d’analyser les modalités d’apparition et l’importance de la réflexion sur la langue dans le discours littéraire. Une telle enquête permet en outre de comparer les façons qu’ont eu deux auteurs du XVIe siècle de penser l’activité langagière, et nos propres catégories. Ainsi, la «langue à l’œuvre chez Garros et Montaigne», c’est la langue telle qu’ont pu la penser Garros et Montaigne, mais aussi une pensée de la langue telle qu’elle informe un texte littéraire qui s’offre à notre lecture.

Jury
Paul COHEN (University of Toronto)
Jean-François COUROUAU (co-directeur, Université Toulouse-Jean Jaurès)
Marie-Luce DEMONET (co-directrice, CESR-Tours)
Philippe GARDY (Centre national de la recherche scientifique)
Olivier GUERRIER (Université Toulouse-Jean Jaurès)
Gilles SIOUFFI (Université Paris-Sorbonne)

Lieu(x) :
Bibliothèque d'études méridionales