Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Axes de recherche > axes ELH 2015-2019 > Axes ELH

Axe 5 : Littérature du XIXe siècle : poétique des textes et histoire des idées

Littérature du XIXe siècle : poétique des textes et histoire des idées (responsable : Fabienne Bercegol ) 

Cet axe a été dédié à l’étude de la littérature du XIXe siècle et à son histoire, du tournant des Lumières à la fin du siècle. Il a fait appel aux partenariats privilégiés que noue ELH avec l’équipe TELEM de l’Université Bordeaux III, avec le « Centre de Recherche sur la Littérature française du XIXe siècle » de l’Université Paris IV, avec le CERILAC de l’Université Paris-Diderot et le CEREDI de l’Université de Rouen, ainsi qu’avec l’Institut de Romanistique de l’Université de Klagenfurt (Autriche).

Les manifestations scientifiques qui ont été organisées ont porté :

A)  sur un auteur dont l’œuvre a durablement marqué le siècle.

Ainsi un colloque international sous la double direction de Fabienne Bercegol et de Pierre Glaudes (Université Paris IV), « Chateaubriand et le récit de fiction : héritages, ruptures et postérité », s’est tenu à l’UTM les 30, 31 mars et 1er avril 2011. Il a été complété par deux journées d’étude à l’Université Paris IV (20 novembre 2010 et 10 mars 2012). Toutes les communications ont été réunies dans un volume intitulé Chateaubriand et le récit de fiction, publié en 2013 chez Garnier, sous la direction de Fabienne Bercegol et de Pierre Glaudes.

B)  sur des problématiques transversales en lien avec la poétique des textes, l’histoire des genres et des idées. Trois actions ont été menées dans ce domaine :

- deux journées d’études consacrées à « L’intertexte biblique dans le roman du XIXe siècle » se sont déroulées à l’UTM les 14 et 15 janvier 2010. Elles prolongeaient une première journée sur le même sujet organisée à l’Université Bordeaux III le 27 mars 2009. Les communications présentées lors de ces journées ont été rassemblées dans un ouvrage collectif dirigé par Fabienne Bercegol et Béatrice Laville (Université Bordeaux III), qui a été publié chez Garnier en 2011: Formes bibliques du roman au XIXe siècle, éudes réunies, par Fabienne Bercegol et Béatrice Laville, Classiques Garnier, 2011 

- les 27, 28, 29 mai 2010, un colloque international à l’UTM organisé par Marie-Catherine Huet-Brichard et Helmut Meter (Université de Klagenfurt) est revenu sur les caractéristiques de l’esprit antimoderne identifiées par Antoine Compagnon et sur les manières d’écrire que cette attitude avait engendrées. Les actes de ce colloque ont été publiés chez Garnier en 2011 sous le titre La Polémique contre la modernité. Antimodernes et réactionnaires.

- du 4 au 6 juin 2012, un colloque international co-organisé par Fabienne Bercegol et Helmut Meter a réuni à l’Université de Klagenfurt (Autriche) des chercheurs de toutes nationalités autour de la postérité du roman sentimental. Les actes de ce colloque ont été publiés chez Garnier en 2015 sous le titre Métamorphoses du roman sentimental. XIXe-XXIe siècle.

C) sur l’épistémologie de l’histoire littéraire du XIXe siècle.

En parallèle avec d’autres activités de l’équipe sur la théorie et les méthodes de l’histoire littéraire, un colloque co-organisé par Fabienne Bercegol, Stéphanie Genand (Université de Rouen, IUF) et Florence Lotterie (Université Paris-Diderot) a eu lieu à l’UTM les 2, 3, 4 avril 2014. Intitulé « Une "période sans nom" : les années 1780-1820 et la fabrique de l’histoire littéraire », il s'est donné pour but de réfléchir aux questions que cette époque complexe, née du traumatisme révolutionnaire, a posées et continue de poser à l’histoire littéraire et à ses pratiques. On s’est intéressé notamment à l’histoire littéraire de ces années 1780-1820 telle qu’elle s’est constituée ensuite, dans le discours critique du XIXe et du XXe siècle, sous la plume des écrivains ou des professeurs. On a interrogé notre propre démarche d’historien de la littérature et de critique pour réfléchir aux moyens de mieux cerner cette période dans sa singularité et de la rendre plus visible. Les actes de ce colloque ont été publiés chez Garnier en 2016 sous le même titre.