Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Axes de recherche > axes ELH 2015-2019

Axe 2- ELH : De la langue au style (responsable : Isabelle Serça)

Comme l’indique le titre, cet axe a le style pour objet d’étude. Ses membres participent ainsi régulièrement aux manifestations organisées par les autres axes en apportant le point de vue de la langue. Agnès Rees collabore au séminaire proposé par l’axe 4 ; Isabelle Serça participe à celui porté par l’axe 6 « Avatars de la situation narrative », en proposant deux journées d’études sur « Temporalité et récit », dont la 1ère aura lieu en 2015 avec Patrick Boucheron. Il s’agira d’interroger les liens entre temps de la narration et temps historique, entre l’écriture de fiction et l’écriture de l’histoire, dans la lignée des nouvelles approches historiennes de la littérature et de ses ressources cognitives. Ces Journées sont en étroite liaison avec le programme du Master Métiers de l’Écriture : les étudiants auront reçu auparavant P. Boucheron à l’occasion d’une des rencontres d’écrivains organisées dans  le cadre du Master.

L’axe organise aussi des manifestations qui lui sont propres. Agnès Rees propose un projet en diachronie longue sur « Rhétorique, représentation, pouvoir » où l’on s‘interrogera sur la persistance à l’époque moderne et contemporaine des moyens de persuasion propres au discours rhétorique et sur leur application aux domaines littéraire et artistique.

La question de la langue est au cœur des deux journées d’études qu’Isabelle Serça organise avec Jean-Yves Casanova, de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, sur « Esthétique et politique de la langue dans les récits contemporains » : la 1ère journée aura lieu le 23 janvier 2015 à Pau, la seconde en janvier 2016 à Toulouse.

À l’automne 2015 se tiendra un colloque sur l’œuvre de Maylis de Kerangal, en partenariat avec l’Université de Paris 4-Sorbonne, « Maylis de Kerangal : une écriture nomade » : première manifestation universitaire consacrée à cet auteur, ce colloque en deux volets aura lieu les 9-10 octobre à Toulouse et les 12-13 octobre à la Sorbonne et prendra en compte tant l’aspect littéraire que linguistique (resp. Cécile Narjoux, Univ. Paris 4, Mathilde Bonazzi et Isabelle Serça, Univ. Jean-Jaurès, Toulouse).

Enfin Isabelle Serça a déposé un projet « Transversalité » dans le cadre de l’Idex qui s'articule parfaitement avec la prochaine thématique de PLH sur « L’invention des traces » : « Penser le temps avec Marcel Proust » met en effet l‘accent sur les enjeux cognitifs de la littérature et fait de la Recherche le point d’ancrage d’une réflexion transdisciplinaire sur le temps, des sciences humaines aux sciences exactes.