Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Activités > Programmes en cours

Projet PPI. Phéniciens et Puniques à Ibiza. VIIe – IIe siècles av. J.-C. Patrimoine archéologique et modélisation spatiale.

Porteurs du projet :
Corinne Bonnet, Professeur d’Histoire grecque, et Élodie Guillon, Post-doctorante, Université de Toulouse -Jean Jaurès.

Équipe PLH-ERASME

Maison de la Recherche

5, allées Antonio Machado

31058 Toulouse

corinne.bonnet@sfr.fr

eguillon31@gmail.com

 

Programme financé par l’Idex de Toulouse, dans le cadre de l’appel à projet « ATS patrimoine 2014 »

 

 

Présentation générale

 

Le projet PPI vise à développer une nouvelle approche du riche patrimoine archéologique d’Ibiza, dont une partie a même été classé comme patrimoine mondial par l’UNESCO en 1999. Alors que les traces du passé phénico-punique de l’île – touchée dès le VIIe siècle av. J.-C. par l’expansion phénicienne en Méditerranée – ont été fondamentalement valorisées dans une optique muséale, ce projet les considère comme des marqueurs des dynamiques spatiales qui, à la faveur de la présence phénicienne, ont modifié les paysages et les activités insulaires. Dans une telle perspective, les données issues des explorations archéologiques sont sollicitées pour comprendre la répartition, l’organisation et la périodisation des établissements, ainsi que les relations qui se créent entre eux. En ultime analyse, c’est la gestion de l’espace que l’on souhaite ainsi comprendre : entre villes et campagnes, entre centre et périphérie, entre zones portuaires et arrière-pays, etc.

Le contexte ibizois, dans la mesure où l’articulation entre passé et présent y est progressivement repensée depuis l’explosion du tourisme de masse, paraît particulièrement pertinent pour proposer une démarche à visée historique ambitionnant de modéliser, à partir des traces archéologiques, des réseaux d’interactions spatiales. L’objectif sera d’identifier et de comprendre les dynamiques territoriales opérant à l’échelle insulaire, d’une part, à l’échelle de la Méditerranée, d’autre part. Il s’agira ainsi d’analyser la manière dont on y conçoit et structure l’espace, dont on y organise l’exploitation des ressources ou encore dont on organise la domination et la gestion d’un territoire.

À la croisée de l’histoire, de la géographie et de l’archéologie, le projet promeut une approche pluridisciplinaire du patrimoine ibizois, attentive aux acquis récents de la modélisation spatiale et aux défis d’une valorisation qui, loin d’être confinée aux salles des musées, puisse s’inscrire dans les paysages d’hier et d’aujourd’hui.

 

Abstract

 

The PPI project aims to develop a new approach to the rich archaeological heritage of Ibiza, part of which has even been listed as World Heritage by UNESCO in 1999. While the traces of Phoenician-Punic past of the island - affected by the Phoenician expansion in the Mediterranean from the seventh century BC. - have been fundamentally emphasized in a museum context, this project sees them as markers of spatial dynamics which, thanks to the presence Phoenician, changed landscapes and island activities. In such a perspective, data from archaeological explorations are asked to understand the distribution, organization and periodization of the sites and relationships between them. After all, we wish understand the management of the space: between cities and countryside, between center and periphery, between port and hinterland areas, etc.

As the link between past and present is gradually rethought since the explosion of mass tourism, the Ibizan context seems particularly relevant to propose a historical approach to modeling spatial interaction networks based on archaeological evidence. The objective will be to identify and understand the local dynamics operating on the island scale, on the one hand, on the scale of the Mediterranean, on the other hand. We will thus analyze how the Phoenicians conceived and structured space, how they organized the exploitation of resources or how they organized the domination and management of a territory.

In the crossroads of history, geography and archeology, the project promotes a multidisciplinary approach to the Ibizan heritage, attentive to recent advances in spatial modeling and challenges of a valuation which, far from being confined to museums, can be part of the landscapes of yesterday and today.




Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page