Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Activités > Journées d'études

« Restituer l’Antiquité à la Renaissance : entre érudition et créativité imaginative »

le 10 février 2012

Journée d'étude de l'équipe Erasme

Nouvelle image.jpg

Nouvelle image.jpg

 

L’Antiquité n’a jamais disparu de la culture occidentale. Néanmoins, l’ambition de « restituer » le monde antique dans tous ses aspects – linguistiques, littéraires, artistiques, mais aussi économiques ou sociaux – est à juste titre considérée comme une invention distinctive de la Renaissance. Cet intérêt s’incarne dans des attitudes nouvelles vis-à-vis des « vestiges » littéraires ou matériels de l’Antiquité, attitudes qui s’enrichissent mutuellement. De l’étude des sources littéraires à l’interprétation des monuments, des études antiquaires à la création littéraire ou artistique, les échanges sont nombreux entre les domaines et les hommes. Si l’érudition renaissante porte en germe l’élaboration de disciplines qui se constitueront plus tard en sciences, telles l’archéologie, l’épigraphie, la numismatique, ou encore la philologie, elle laisse en même temps une large place à l’intuition, à la reconstitution imaginative, et même à la libre création de formes artistiques et littéraires nouvelles. Cette journée permettra à des spécialistes de disciplines diverses – histoire de l’art, littérature française, histoire du livre, néo-latin – de donner à voir des exemples concrets, variés et piquants de ces tentatives de « restitution » à l’antique



Le programme est disponible en pdf [PDF - 3 Mo]

Contact :
Anne-Hélène Klinger-Dollé