« La nouveauté me ravit mais la bizarrerie me rebute » (Fr. de Grenaille) : le bizarre dans les traités de civilité du XVIIe siècle

Publié le 27 avril 2017 Mis à jour le 13 juin 2018
le 15 mai 2017

conférence de Françoise POULET (Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3)




Voir la présentation du séminaire ici
Contact :
J. Ph. Grosperrin :