Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Activités > Colloques

Homme sauvage, qui es-tu ? Éthique et esthétique d’une figure à la frontière des mondes

du 6 avril 2016 au 7 avril 2016
voir programme (9h-17h; 9h30-16H00)

Journées d'étude organisées par Sophie Duhem (Framespa) et Cristina Noacco (PLH-ELH) en salle D31 (MDR, 6/04) puis D29 (MDR, 7/04)

Alexandre et un homme sauvage, Le Roman d’Alexandre, BnF, fr. 2810, f. 239. Mowgli et l’ours Baloo, Le Livre de la Jungle (Walt Disney, 1967)

Alexandre et un homme sauvage, Le Roman d’Alexandre, BnF, fr. 2810, f. 239. Mowgli et l’ours Baloo, Le Livre de la Jungle (Walt Disney, 1967)

Présentation et Programme

La figure de l’homme sauvage est un archétype de l’imaginaire universel et n’a cessé d’être revisitée et renouvelée par l’iconographie et la littérature de tous les temps. Mais quels sont les termes que les textes ou les didascalies utilisent pour se référer à l’imaginaire de l’homme sauvage ? Quel langage visuel en a construit l’image ? Et à quoi le reconnaît-on ? À son aspect physique ? À ses actions ? À son (manque de) langage ?

La question de la définition et de la caractérisation de ce motif, qui a été ponctuellement abordée en littérature et en histoire de l’art, ne semble pas avoir fait l’objet d’une étude à la fois diachronique et transdisciplinaire.

 Organisées en partenariat par quatre laboratoires interuniversitaires (les laboratoires FRAMESPA et ELH/PLH de Toulouse 2 – Jean Jaurès et les laboratoires CELAM et HCA de Rennes 2), ces journées d’études prolongent les réflexions qui ont nourri le séminaire toulousain du 26 novembre 2015. Elles visent à cerner et à définir le motif de l’homme sauvage, ainsi qu’à retracer l’histoire et la complexité de sa représentation dans une perspective résolument diachronique et transdisciplinaire. Partant d’une analyse croisée et diachronique des œuvres littéraires et des images produites par les arts visuels (gravure, sculpture, enluminure, peinture, photographie, bande dessinée…) il sera intéressant d’examiner les corrélations – ou les divergences – entre les descriptions des sauvages qui apparaissent dans les textes, la terminologie qui les désigne et les constructions iconographiques qui se sont succédées. Ces journées d’études, ouvertes aux spécialistes extérieurs à l’Université de Toulouse 2 Jean-Jaurès, seront enrichies par une confrontation élargie à d’autres champs d’études, comme la linguistique, l’histoire, la philosophie et l’anthropologie. Elles seront suivies par deux colloques internationaux qui se dérouleront l’un à Rennes 2, les 13 et 14 octobre 2016 (« Hommes et femmes sauvages dans les arts et les lettres), l’autre à Toulouse, les 26 et 27 janvier 2017 (« L’homme des bois et l’homme vert. L’imaginaire de l’homme sylvestre dans la littérature et les arts »).

 

De l’Antiquité à la Modernité, l’homme sauvage pose à l’homme civilisé la question de sa nature et des limites de son acculturation et lui renvoie, par le miroir de la représentation, l’image de ce qu’il n’est pas ou une vérité ontologique à assimiler. 

Programme

6 avril, matinée (MDR, D31)

9h00 : Ouverture des journées d’études par Sophie Duhem et Cristina Noacco

  • Images de l’homme des Confins dans l’Antiquité

9h30 : Estelle Galbois (MCF Histoire de l’art grec, UT2J) :

Portraits d’hommes sauvages en Grèce ancienne

10h : Anaïs Lamesa (Doctorante en Histoire romaine, Université de Paris IV -Sorbonne) :

Les sauvages Troglodytes et les populations troglodytiques : un exemple de l’ambivalence des représentations du « sauvage habitant des cavernes » dans la littérature antique

10h30 : Discussion et pause

  • L’ensauvagement de la langue

11h : Mireille Courrent (PR Langue et littérature latines, Université de Perpignan) :

Une vie de bêtes sauvages. Portraits de l’homme primitif dans la littérature latine

11h30 : Michel Banniard, (PR émérite en Linguistique diachronique UT2J, Directeur d’études émérite à l’EPHE, section des sciences historiques et philologiques) :

La langue sauvage entre clercs et linguistes : vacillations du savoir 

6 avril, après midi 

  • L’homme sauvage au Moyen Age : entre nature et norreture (I) 

14h : Christine Ferlampin-Acher (PR Littérature médiévale, Université de Rennes 2) :

Le peuple sauvage de Perceforest (l. II): à la croisée des représentations et des enjeux idéologiques

14h30 : Jean-Marie Fritz (PR Littérature médiévale, Université de Bourgogne) :

L’élocution de l’homme sauvage

15h : Discussion et pause

  • L’homme sauvage au Moyen Age : entre nature et norreture (II)

15h30 : Huguette Legros (PR Littérature médiévale, Université de Caen Normandie) :

L’ensauvagement comme manifestation de la folie : Partonopeu, Jehan et Merlin 

16h : Lise Fuertes-Regnault (Doctorante en Littérature médiévale, Université de Bourgogne)

Du vilain à l’hom sauvage : évolution des variations descriptives dans une semblance de Merlin, du Merlin en prose aux Suites rétrospectives

7 avril, matinée (MDR, D29)

  • Des lexicographies à l’imagerie : typologies contrastées de l’homme sauvage dans les arts visuels

9h30 : Florent Pouvreau (Docteur en Histoire à l’Université Grenoble 2) :

De part et d’autre de la nature humaine : approche lexicographique et typologique de l’homme sauvage médiéval

10h : Claire Rousseau (Doctorante en Histoire de l’art, Université Paris IV-Sorbonne).

Du « bon sauvage » au rebelle, textes et images d’une perception contrastée des indigènes par les dominicains au XVIIe siècle

10h30 : Discussion et pause

  • L’homme sauvage dans la littérature contemporaine

11h : Jean-Yves Laurichesse (PR Littérature française, UT2J) :

De l’homme-sanglier de Regain à l’homme-loup d’Un roi sans divertissement : continuité et mutation de l’ensauvagement chez Giono 

11h30 : Sylvie Vignes (PR Littérature française, UT2J) :

Avatars de l’homme sauvage dans la littérature actuelle : Mythologies d’hiver de Pierre Michon (1997), L’Autre rive de Georges-Olivier Châteaureynaud (2007) et À la table des hommes de Sylvie Germain (2016)

7 avril, après-midi :  

  • Des Gitans ensauvagés aux icônes de la Bande dessinée

14h : Laura Laborie (Doctorante en Littérature française, UT2J)

Aspects du primitivisme littéraire : représentations des Gitans dans l’œuvre de Claude Simon

14h30 : Philippe Videlier (Chargé de recherche en Histoire, CNRS – FRAMESPA) :

Aventures chez les sauvages. Une figure récurrente de la bande dessinée

15h : Discussion et conclusion des journées d’étude.


Contact :
Cristina Noacco
Lieu(x) :
Maison de la Recherche, 6 avril : salle D 31 ; salle D29 (attention la salle indiquée sur le programme imprimée n'est pas correcte et ne sera pas la E411)

Partenaires :
Université de Toulouse 2 Jean Jaurès : FRAMESPA ELH/PLH
Université de Rennes 2 : CELLAM HCA

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page