Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Manifestations Scientifiques > Archives Joker

Colloque international « États des lieux dans les récits français et francophones des années 80 à nos jours »

du 18 mars 2015 au 20 mars 2015

organisé par Jean-Yves Laurichesse et Sylvie Vignes

Capture d’écran 2015-02-24 à 09.04.46.png

Capture d’écran 2015-02-24 à 09.04.46.png

 Faire de plus en plus de place à l’espace, telle semble être une tendance assez générale de la littérature – et, partant, de la critique littéraire – comme des sciences humaines et sociales, depuis le spatial turn identifié en 1989 par Edward Soja (Postmodern Geographies). Des disciplines nouvelles (géopoétique, géocritique, écopoétique…) s’emploient à jeter des ponts entre géographie, philosophie, arts et littérature, mais aussi entre sciences humaines et sciences de la nature et de l’environnement. La littérature contemporaine développe quant à elle la description de lieux « nouveaux », souvent dysphoriques, parfois excitants, créés comme de toutes pièces par les avancées technologiques et le changement des modes de vie, ou encore d’entre-deux sans vraie identité. Elle revisite également des lieux, ruraux ou citadins, déjà largement décrits mais sur lesquels elle jette un autre éclairage, dépaysant. Ce colloque se propose d’examiner ces « nouveaux lieux » et ces nouvelles façons d’ancrer les récits dans une spatialité, de voir et de représenter l’espace et les parcours qui le configurent. Il ne s’agira pas nécessairement d’opposer, en reprenant la célèbre terminologie de Marc Augé, des «lieux» à des «non-lieux» issus de la « surmodernité », ni d’opposer géographie et histoire, d’autant que les lieux sont peut-être moins que jamais dissociables du processus historique qui les a faits tels, mais d’examiner sans a priori les représentations spatiales proposées par les écrivains français et francophones depuis les années 80, pour en mesurer l’importance, la nouveauté, la variété et les enjeux. D’esquisser, en somme, une géographie poétique des lieux-écrits contemporains.


Mercredi 18 mars

 

Matin

Des lieux anciens revisités aux lieux projetés

Président de séance : Bruno Blanckeman

 

8h45 Accueil des intervenants

9h Ouverture du colloque

9h15 Pierre Schoentjes (Université de Gand, Belgique) : « “Où sont passés les géants gracieux, les rois de la mer ?” ». Le Règne du vivant d’Alice Ferney : la vie de saint Magnus »

9h45 Hannes De Vriese (Université Toulouse-Jean Jaurès) : « L’art d'être contemporain dans le récit préhistorique : une archéologie du paysage »

10h15 Discussion et pause

10h45 Laurent Demanze (ENS-Lyon) : « Les cartographies imaginaires de Pierre Senges »

11h15 Cédric Chauvin (Université Montpellier 3) : « Figures de l’ouvert chez Alain Damasio »

11h45. Discussion

 

 

Après-midi

Dépassements, déplacements, effacements

Président de séance : Pierre Schoentjes

 

14h Bruno Blanckeman (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3), « L’hyper-lieu dans les récits contemporains »

14h30 Chantal Lapeyre-Desmaison (Université d’Artois) : « Hétérotopies de la fiction contemporaine »

15h Discussion et pause

15h30 Dominique Rabaté (Université Paris 7-Denis Diderot) : « Des lieux pour disparaître ? »

16h Discussion

 

17h La Fabrique (La Scène). Lecture musicale : « Des mots et des lieux » (lecture : Hyacinthe Carrera, piano : Ana Laurichesse, accordéon : Aurélie Lissac)

 

                

Jeudi  19 mars

 

Matin

Reflets du monde vécu

Présidente de séance : Chantal Lapeyre-Desmaison

 

9h Jean-Christophe Bailly (écrivain et enseignant à l’École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois) : « Le carnet photographique (notes sur la notation) »

10h Discussion et pause

10h30 Jean-Yves Laurichesse (Université Toulouse-Jean Jaurès) : « Écrire le monde rural aujourd’hui »

11h Elena-Brandusa Steiciuc (Université Stefan cel Mare de Suceava, Roumanie) : « L’espace urbain et l’espace rural de la  Roumanie postcommuniste dans la prose de Felicia Mihali »

11h30 Discussion

 

Après-midi 

Trouver sa place

Président de séance : Dominique Rabaté

 

14h Guy Larroux (Université Toulouse-Jean Jaurès) : « L’usine : dehors, dedans (François  Bon) »

14h30 Anne-Lise Blanc (Université de Perpignan-Via Domitia) : « L’imaginaire et la mélancolie du foyer dans quelques textes narratifs contemporains »

15h Discussion et pause

15h30 Béatrice N’Guessan (Université d’Abidjan-Cocody, Côte d’Ivoire) : « L’espace à l’épreuve de la socio-autobiographie (Annie Ernaux) »

16h André-Alain Morello (Université de Toulon), « Vassilis Alexakis : nomadisme linguistique et géographie de la dépossession »

16h30 Discussion

 

17h La Fabrique (galerie). Vernissage de l’exposition de photographies « France(s) territoire liquide »

18h Librairie Études. « Arpenter, écrire et photographier le territoire », conversation avec Jean-Christophe Bailly et un photographe du collectif, animée par Jean-Yves Laurichesse et Sylvie Vignes

 

 

Vendredi 20 mars

 

Matin

Espaces contemporains, « terre habitable » ? Tentatives d’apprivoisement

Président de séance : Guy Larroux

 

9h Jean-Yves Casanova (Université de Pau et des Pays de l’Adour) : « Suspension et figement du Temps et de l’espace : Les Quartiers d’hiver de Jean-Paul Goux »

9h30 Lorna Milne (Université de St Andrews, Écosse), « Marie Nimier et le lieu de l’écriture »

10h Discussion et pause

10h30 Alexandra Ferraro (Université d’Udine, Italie) : « Les lieux de la photographie dans le roman français contemporain »

11h Hyacinthe Carrera (Université de Perpignan-Via domitia) : « Des mots et du lieu : Des rivières plein la voix de Ludovic Janvier »

11h30 Discussion et pause

 

Après-midi 

Espaces d’écriture

Présidente de séance : Anne-Lise Blanc

 

14h Mathilde Bonazzi (Université Toulouse-Jean Jaurès) : « Les nouveaux territoires du western dans le roman contemporain : Maylis de Kerangal, Céline Minard, Christine Montalbetti »

14h30 Catherine Delpech-Ellsten (Université Toulouse-Jean Jaurès) : « Le lieu, le territoire et la frontière : poétique et politique de la spatialité chez Édouard Glissant

15h Isabelle Serça (Université Toulouse-Jean Jaurès) : « L’espace de la ponctuation dans le récit contemporain »

15h30 Discussion, pause

16h Table ronde autour de Maylis de Kerangal, romancière (1ère partie : La géographie de Maylis de Kerangal. 2e partie : Les jeunes et la littérature contemporaine, avec la participation d’Émilie Beloihchia, master Métiers de l’écriture, Catherine Duhtérian, professeur de lettres à Albi, Agathe Grassies, master Métiers de l’enseignement, et Sylvie Vignes).

Contact :
Philippe Marengo
Lieu(x) :
Amphithéâtre F417, Nouvelle Maison de la Recherche
Partenaires :
PLH-ELH, Commission Recherche de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, Structure fédérative de recherche « Apprentissage, Éducation, Formation » (ESPE), Département de Lettres modernes, Cinéma, Occitan, Centre d’Initiatives Artistiques du Mirail, Région Midi-Pyrénées, librairie Études,  Maison des Écrivains et de la Littérature

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page