Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Activités > Colloques

2000 ans déjà... Aspects de la réception d'Ovide.

le 10 octobre 2017

Cette journée d’étude se donne pour but de présenter quelques aspects de la réception de l’œuvre d'Ovide dans le domaine littéraire – du Moyen Age au XXe s. –, mais également dans des domaines aussi variés que ceux des arts décoratifs, de la musique et du cinéma. C’est donc une approche résolument transdisciplinaire et diachronique qui est ici proposée, la seule, nous semble-t-il, susceptible de rendre compte de la diversité des œuvres que l’auteur des Métamorphoses a suscitées.

AFFICHE OVIDE

AFFICHE OVIDE

17, 2017…
Voici deux mille ans qu’Ovide a disparu. Mais, comme il le prophétise lui-même dans l’épilogue des Métamorphoses avec une assurance qui n’a pas été démentie, son œuvre lui a survécu et a inspiré de nombreux artistes, qui ont perpétué sa mémoire. C’est à ce dernier aspect, à la réception de l’œuvre d’Ovide, qu’est consacrée la présente journée d’étude.
Qu’est, en effet, devenue l’œuvre du poète quand de nouveaux poètes s’en sont emparés pour en faire la matière première de leur œuvre ? Des poètes, mais aussi des prosateurs, des peintres, des musiciens, des céramistes, des metteurs en scène de théâtre, des réalisateurs de cinéma ? Tel est le questionnement auquel cette journée d’étude s’efforcera d’apporter des éléments de réponse.
Car, si l’œuvre d’Ovide a déjà été beaucoup étudiée par des spécialistes de l’Antiquité (cf., par exemple, Lectures d’Ovide, publiées à la mémoire de Jean-Pierre Néraudau, études réunies par E. Bury, avec la collaboration de M. Néraudau. Préface de P. Laurens, Paris, Les Belles Lettres, 2003), si elle a suscité des thèses (celle, par exemple, d’Hélène Vial, La métamorphose dans les Métamorphoses d’Ovide. Étude sur l’art de la variation, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Études anciennes », 2010) et des colloques (par exemple Présence d’Ovide, éd. par Raymond Chevallier, Paris, Les Belles Lettres, 1982), sa réception au Moyen Age et à des époques plus proches de la nôtre reste encore largement à explorer, en particulier dans les arts autres que la littérature.
Cette journée d’étude se donne pour but de présenter quelques aspects de cette réception dans le domaine littéraire – du Moyen Age au XXe s. –, mais également dans des domaines aussi variés que ceux des arts décoratifs, de la musique, du théâtre, de la danse et du cinéma. C’est donc une approche résolument transdisciplinaire et diachronique qui est ici proposée, la seule, nous semble-t-il, susceptible de rendre compte de la diversité des œuvres que l’auteur des Métamorphoses a suscitées.


Programme de la journée :

Matinée :
  • 8h30 - Accueil des intervenants
Lectures ovidiennes médiévales
  • 9h - Cristina Noacco (MCF Littérature française médiévale, Université Toulouse 2 - Jean Jaurès) et Jean-Marie Fritz (PR Littérature française médiévale, Université de Bourgogne) : Arnoul d’Orléans commentateur des Métamorphoses d’Ovide
  • 9h30 - Frank Coulson (Professor of Greek and Latin, Director of paleography Center for Epigraphical and Palaeographical Studies, The Ohio State University) : Le mythe de Pythagore dans les commentaires latins sur les Métamorphoses
  • 10h - Marylène Possamaï (PR Langues et Littératures françaises et latines médiévales, Université Lumière-Lyon 2) : Le manuscrit de Rouen Bm O.4 de l’Ovide moralisé : une réécriture d’Ovide au début du XIVe siècle
  • 10h30 - Discussion et pause

Autour des Héroïdes

  • 11h - Anneliese Pollock Renk (Assistant Professor, French & Francophone Studies, Carroll College, Montana) : Réseaux de mécénat et translatio humanitatis autour des XXI Epistres d’Ovide
  • 11h30 - Michel Delon (PR Littérature française du XVIIIe s. à l’Université de Paris-Sorbonne) : Un Ovide sentimental : les Lettres de Julie à Ovide de Mme de Lezay-Marnésia (1753)
Discussion et déjeuner

Après-midi
Réécritures ovidiennes
  • 14h - Philippe Canguilhem (PR Musique de la Renaissance, Université Toulouse 2 - Jean Jaurès) : Orphée en musique à la Renaissance
  • 14h30 - Anne Vial-Logeay (MCF Latin, Université de Rouen) : Ted Hughes, Tales from Ovid (1997)
  • 15h - Discussion et pause

Ovide et son oeuvre en images

  • 15h30 - Fàtima Dìez Plata (PR Histoire de l’Art, Université de Saint-Jacques-de-Compostelle) et Patricia Meilán Jácome (Doctorante en Histoire de l'art, Université de Saint-Jacques-de-Compostelle) : Le poète dans son œuvre : Ovide dans les images des Fasti et Tristia entre les XVe et XVIe siècles
  • 16h- Ana Paula Rebelo Correia (Membre de L’Institut d’Histoire de l’Art de la Faculté de Lettres de l’Université de Lisbonne – ARTIS – FLUL) : Représentations des Métamorphoses d’Ovide dans les azulejos baroques portugais (XVIIe – XVIIIe s.)
  • 16h30 - Sarah Rey (MCF Histoire ancienne, Université de Valenciennes) : Figures d’Orphée au cinéma
Discussion

  • 18h - Vernissage de l’exposition photographique Métamorphoses 2017 de Jean-Luc Ramond à la Bibliothèque Universitaire Centrale.



 
Contact :
Cristina Noacco (PLH/ELH)
Lieu(x) :
UT2J, Maison de la Recherche, salle D31
Partenaires :
Jean-Luc Lévrier (Lycée Saint-Sernin de Toulouse)

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page