Patrimoine Littérature Histoire


Accueil PLH > Activités > appel à communication

Frédérick Wiseman : ordre et résistance

du 1 décembre 2016 au 20 janvier 2017

Appel à communication

date limite de réponse: 20 janvier
date/lieu de la journée d'étude: 19 mai 2017, Cinémathèque de Toulouse et  Université Toulouse Jean Jaurès 
envoi des propositions  de communication (300 mots environs), accompagnées d’une courte notice biographique  à Zachary Baqué et Vincent Souladié


présentation
De tous les cinéastes américains en activité, le documentariste Frederick Wiseman est sans doute le plus prolifique. Au rythme d’un long métrage tous les deux ans depuis 1968, en moyenne, la filmographie vaste et complexe de Wiseman est échafaudée autour d’une série de lignes de force thématiques et unifiée par une discrète cohérence formelle dans lesquelles la critique a su déceler, au moins depuis sa découverte en France à la fin des années soixante-dix, l’expression singulière d’un style. Si elle est incontestablement légitime, cette reconnaissance est pourtant plaidée avec des arguments devenus des angles d’analyse par trop répétitifs et restrictifs : Wiseman comme chroniqueur de l’Amérique, Wiseman comme cinéaste des institutions, Wiseman comme documentariste franc-tireur, etc. La venue de Wiseman à la Cinémathèque de Toulouse lors d’une rétrospective partielle en mai 2017 sera l’occasion de revisiter son œuvre incontournable. La caméra et le montage des films de Frederick Wiseman engagent l’attention dans des expériences poétiques et discursives singulières, partagées entre oppression spatiale et dilatation temporelle, acuité du regard et opacité du discours. Ses films savent ainsi garder trace de l’événement ordinaire résistant au permanent rappel à l’ordre de son déterminisme structurel. Essentielle dans son œuvre, la notion de résistance peut se décliner en différents régimes relationnels que cette Journée d'Étude propose d'examiner.